Nicole :

"Les habitants des "quilombos" sont des descendants des esclaves noirs arrivés d'Afrique il y a 500 ans sur la côte brésilienne (au niveau de la ville de Salvador) et qui ont réussi à se sauver du joug de leurs "maîtres" pour trouver refuge dans la forêt, cachés dans des petits villages qu'ils ont créés le plus souvent aux abords d'une rivière. Actuellement, bien sûr, ils vivent au grand jour sans rien avoir à craindre de personne. Ce quilombo se trouve approximativement à 30 km de chez moi. Les gens sont accueillants. Il y règne une douceur de vivre qu'ils ont bien méritée quand on pense à toutes les discriminations qu'ont connues leurs ancêtres. Ici, certains d'entre eux exploitent un petit bar où vous pouvez boire et manger. Leur activité principale consiste à recueillir et traiter la fibre d'un palmier particulier, le piaçava, qui sert à fabriquer des toitures typiques de la région, ainsi que des pièces de l'artisanat local. Tous les balais sont également faits avec cette fibre."

_____________________________________________________________________________________________

Photos prisent près de la plage de Pratigi - ITUBERÁ (BA) BRÉSIL - 10 nov. 2007

Entrée du quilombo

1

___________________________________________________________________________________________

Joli contraste de couleurs...

3

___________________________________________________________________________________________